14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 09:06

Spoilers

curseoftheblackspotpromo.jpg

 

Doctor Who - The Curse of the Black Spot [6.03]

Scénariste : Steve Thompson - Réalisateur : Jeremy Webb

 

Après les deux derniers épisodes riches en rebondissements, ce troisième est un peu plus "classique" : Une histoire de pirates, écrite par Steve Thompson ("The Blind Banker", Sherlock)...

 

« Yo ho ho »

 

Ce n’est pas la première fois que des pirates (de plus ou moins différentes époques) apparaissent dans Doctor Who : Dans l’ancienne série, il y a eu les épisodes « The Smugglers » (1966, où le Capitaine Avery est mentionné), « The Highlanders » (1966/1967), « The Mind Robber » (1968), « The Space Pirates » (1969), « The Pirate Planet » (1978), Terminus (1983), Enlightement (1983) ainsi que d’autres. Cependant, on n’avait rien eu depuis le retour de la série en 2005...et celle-ci étant passée par plusieurs époques, il était évident qu’elle devait revisiter un jour ou l’autre celle des pirates, que chacun d’entre nous a connu au moins une fois durant son enfance à travers contes, dessins animés, cinéma...etc.

On retrouve ici plusieurs éléments qui composent le mythe qui tourne autour des terreurs de l’océan : Un bateau assez large et imposant, avec sa fameuse planche, des pirates barbus, aux dents sales et au fort caractère.

 

Comme dans quasi chaque épisode qui se situe dans le passé, on a un personnage historique : Ici, Henry Avery (XVIIème siècle). Il était le capitaine du vaisseau Fancy, et connu entre autres pour avoir capturé celui du Grand Mughal et ses trésors. Lui et son équipage se sont échappés et Avery n’a plus été revu par la suite, sa tête étant mise à prix car son vol a engendré des tensions avec l’Inde, qui menaçait de stopper son commerce avec l’Angleterre.

 

On a donc au départ de quoi faire un bon épisode de Doctor Who : Des pirates et une étrange malédiction (« Black Spot » que l’on retrouve dans L’île au Trésor de Robert Louis Stevenson, mais où le point noir était représenté sur une carte pour prononcer le jugement d’un pirate) liée à une sirène.

Seulement, le tout est mal exploité et on tombe trop facilement dans les clichés, et l’histoire tourne en rond. En effet, les personnages ne font que des allers retours entre les pièces, tentant de découvrir ce qui se cache derrière cette Sirène, le tout avec peu de crédibilité car il n’y a pas vraiment de suspens, et les éléments censés faire peur sont parfois trop visibles à l’avance, et par conséquent la surprise est moindre. De plus, le dénouement final est assez peu compréhensible et assez décevant, on se demande donc comment le vaisseau alien s’est retrouvé piégé dans cette « bulle », sans ajouter que le pourquoi de l’enlèvement de la sirène rappelle un peu "The Empty Child / The Doctor Dances" de la saison 1.

 

Il y a ainsi une sorte de confusion narrative, qui témoigne peut-être du fait qu’il y a eu un changement de dernière minute dans le placement des épisodes de la saison, celui-ci étant censé être diffusé lors de la seconde partie de la saison. L’impact est que l'on peut ressentir en quelque sorte une volonté de « remplir des trous », comme la scène finale à propos de la grossesse d’Amy (qui est quasiment la même que celle de Day of the Moon), ou bien la mort une fois de plus de Rory – que l’on ne croit pas vraiment car si ce dernier était amené à mourir définitivement, il est probable que ce soit d’une façon un peu plus digne qu’étouffé...

 

Pour conclure, "The Curse of the Black Spot", malgré ses erreurs, reste néanmoins agréable à visionner. Hugh Bonneville rentre avec aise dans la peau de son personnage, et le trio Docteur, Rory et Amy sont toujours aussi bons, et à cela s'ajoutent quelques scènes hilarantes – même si ces dernières sont rares. Bref, un bon divertissement familial.

 

Note : 6/10

 

Bonus :

 

Un trailer-montage mélangeant "The Curse of the Black Spot" et "Pirates des Caraïbes"

 

Partager cet article

Publié par The Blogger - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

Annonce

Important : Le blog ne sera plus alimenté pour le moment. Vous pouvez toutefois continuer à suivre les news sur Twitter et Facebook. Plus de détails ici.

Recherche

Facebook

Twitter

Flux RSS

rss