28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 19:50

neilgaimandoctorswife.jpg

 

Les années passent pour Doctor Who et Steven Moffat en tant que showrunner, et conformément à l'esprit de la série, il est évident que ce dernier devra un jour passer le flambeau.

 

Plusieurs scénaristes sont sujets de spéculations et espérances pour reprendre Doctor Who quand le moment viendra. C'est le cas notamment de Neil Gaiman, que l'on connaît par exemple pour les romans "American Gods" ou "Coraline", mais aussi pour les épisodes "The Doctor's Wife" de la saison 6 et "Nightmare In Silver", qui sera diffusé dans quelques semaines.

 

Paul Verhoeven a récemment eu l'occasion se s'entretenir avec Neil Gaiman pour le Triple J Magazine, et lui a posé entre autres des questions sur Doctor Who. Toutefois, ses éditeurs ont jugé celles-ci "pas importantes pour l'interview" et n'ont pas été intégrées...mais le journaliste a eu la gentillesse de les poster sur son blog, les trouvant lui "très importantes pour les fans".

 

Les sujet abordés furent l'écriture pour la série et, comme l'indique le sujet de l'article, son éventuelle reprise en tant que showrunner...où l'intéressé a malheureusement répondu négativement, bien que cela aurait pu être possible dans le passé. Vous pouvez lire la traduction de l'interview en question ci-dessous.

 

Paul : ...Et à propos de la télévision, pour laquelle vous écrivez ?

Neil : Eh bien...c'est plus dur. Et parfois, vous échouez. Parfois, j'écris trop, et parfois je n'écris pas assez. Je suis maintenant également conscient que, quand je décris quelque chose, le décorateur peut avoir d'autres idées. Je veux dire, il y a une séquence dans mon prochain épisode de Doctor Who où j'ai écrit...un tas de truc. Puis j'ai reçu un message de leur part disant "En fait, on n'arrive pas à trouver l'endroit que nous cherchons, mais on peut te donner ça à la place".

Paul : C'était une carrière, n'est-ce pas ?

Neil : Non ! Bien que j'ai utilisé une carrière dans "The Doctor's Wife" ! Ce qui m'a rendu si heureux. J'ai eu une carrière, et des longs couloirs. Je me disais "Regardez ! Un vrai épisode de Doctor Who !". Le nouveau ? Pas de course dans les couloirs. Pas de carrière. Mais, il y a beaucoup d'endroits étranges, et j'ai dû réécrire la séquence pour prendre en compte le nouvel endroit. Avec la TV, si ça marche, c'est comme une partie de ping-pong. Et parfois, vous devenez vraiment triste. Et la chose la plus dure avec Doctor Who est d'écrire un scénario. Un très bon, avec beaucoup de moments drôles, de très bonnes phrases. Et en retour ils vous donneront une coupure de 43 minutes. Et maintenant votre travail, parce que tout est brutalement revu à la baisse et que certaines scènes n'existent même plus, est de travailler le dialogue qui donne une ligne directrice au tout. C'est une sorte de jeu d'échec de fous, vraiment.

Paul : Si quelque chose faisait que Moffat devait quitter la série en tant que showrunner, prendriez-vous sa place ?

Neil : Eh bien...la chose tragique est qu'il y a dix ans, avant que Russell T. Davies ne ramène la série, j'essayais de rassembler tout le monde à la BBC aux alentours de 2001, juste pour dire "Qu'est-ce que vous faites avec cette série ? Je peux la ramener à l'écran ?" Et on ne m'a jamais rappelé. On m'a en quelque sorte fait tourner en round, puis c'est devenu mort, puis Russell l'a fait. Et j'ai adoré que ce soit lui, parce qu'il a fait mieux que je n'aurai jamais pu ! Aujourd'hui, je n'ai plus la motivation affolée que j'avais il y a dix ans. J'aime sortir avec ma femme ! J'aime avoir ce style de vie ! J'ai observé Steven Moffat pendant cinq ans maintenant, à gérer Doctor Who et Sherlock, à un point où il ne faisait rien pendant les vacances et passait tout son temps à s'isoler chez lui pour travailler. J'ai fait la même chose pour "Sandman" ! Chaque mois, des artistes, écrivains, lecteurs, tous à cheval sur mon dos. Ma famille était à la plage et j'étais derrière des volets fermés. J'ai fait ça ! Maintenant, j'adore venir écrire un épisode de temps en temps. Et les gens pensent que je suis fou de faire ça, avec tout ce que me coûte un épisode...Je perds une somme considérable pour tout le temps que ça demande ! Mais je m'en fiche, j'adore ça ! Car j'écris pour Doctor Who ! Mais si Steven me demandait, je dirai oui. Parce que c'est une addiction pour moi.

À noter que, cette dernière phrase étant un peu ambigüe, Neil Gaiman a posté de quoi nous éclaircir un peu sur son Tumblr :

« Je sais que ce n'est pas très clair à la fin, mais je dit en réalité que je répondrai oui pour écrire un épisode de temps en temps, si Steven Moffat me le demandait, pas oui pour devenir showrunner (dans ce cas là je répondrai non). »

 

Reste à savoir qui reprendra les rênes de Doctor Who le moment venu ! Mais pour l'instant, il reste toujours une fin de saison 7, un épisode Spécial 50 ans, un Spécial Noël ainsi qu'une saison 8 avant de penser à cela.

 

Source

Partager cet article

Publié par Tardib - dans Doctor Who
commenter cet article

commentaires

Annonce

Important : Le blog ne sera plus alimenté pour le moment. Vous pouvez toutefois continuer à suivre les news sur Twitter et Facebook. Plus de détails ici.

Recherche

Facebook

Twitter

Flux RSS

rss